saintélyon

Go to Cryo… Après la SaintéLyon2017

Hello les gainés,

Comme vous le savez j’étais sur la SAintélyon2017 en compagnie de la fabuleuse Team de la mizunorelaycup. J’ai eu la chance d’être sélectionné il y a 3 mois. Je faisais partie de la TEAM RIDER représenté par Emma CRUZ du blog emmastartingblog et de l’illustre et au combien sympathique,  notre coach Stéphane CELLE organisateur de stage trail . J’ai adoré cette équipe de part la relation qu’on a créé ensemble et de tous les conseils qu’on a eu. Merci à tous les deux

Premier rassemblement Mizunorelaycup en Octobre

On découvre la gamme trail de Mizuno fait de 2 tshirts techniques un court et un long, un legging long + un short, un coupe vent et deux paires de trails. J’ai choisit la Daichi 2 pour ma part que j’ai utilisé pendant la SAinté ! Ultra légères d’ailleurs, un peu plus que ma Mujin2. Petit Run à fourvière en passant faire un coucou à Terre de Running Lyon. Retrouvez les vidéo sur ma chaine youyou.

Deuxième rassemblement en Novembre 

Grosse reco du relais 2 qui sera mon cheval de bataille le jour J. Super sympa, on nous emmène en car, il fait frais, un peu grisou mais ça passe, on est bien, on teste le matos en vrai. On passe un super journée et les liens entre tout le monde se resserrent. J’ai adoré passer du temps à eux. D’Emilie à Emma en passant par Flo qui n’a pu être là le jour de la course à Thomas et benjamin avec qui j’ai partagé le Air B n B magnifique d’ailleurs.

LA COURSE

Après avoir passer une semaine de ouf, je fonce prendre le dernier train à Gare de Lyon pour rejoindre les copains sur place, j’arrive vers minuit et je loupe le repas avec Delphine, Tif, Emilie et Emma… pas grave. Le lendemain petit déj praluline :D. Amazain dans le Gosier avec un petit lait de soja vanille qui va bien. Une fois avoir tout manger, je me dirige avec Delph, Emma et Benj au salon pour aller voir les copains, Julien Rabier de Cestbiend’êtrebien posté sur le stand accesoires-running.com entre autres. Go to la maison pour manger un peu de féculents et hop on retourne avec La TEAM au complet au salon pour les tofs et recevoir le super cadeau Petzl  

Une fois prêt, Go to Take the Bus. Diretion Saint Etienne, la pression monte. On se cale une bouffe style pasta partie, je passe dire bonjour à Ju, Anthony que je retrouverais pour faire le relais 3 pour remplacer Antoine blessé 🙁 durant la sainté sprint. Je passe du temps avec Marine Leuleu, une amie de longue date, elle passera du temps, tout le reste du temps avant le départ avec nous. Adorable comme à son habitude. Je passe faire un coucou à ma Marie Laure la future finisheuse de SAINTELYON 72K 2017, je suis trop fier d’ailleurs. Deux clientes qui finissent coup sur coup à une année d’intervalle cette course mythique c’est trop FAT :D.

Nous voilà prêt pour assister au départ des loulous dont Emma ma machine parisienne qui bouclera le secteur 1 en 3h26. Ils Balancent le SON ET 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1 GO c’est partie le défilé de luciole blanche démarre.

Hop hop on va chercher les affaires car y’a 1h30 debut il parait. Faut arriver avant eux. Les bus partent à la bourre et certains louperont le relais car en retard c’est le cas de Team Trail Paris emmené par Samuel Urtado patron de OSTEOYOGA qui finira malgré tout 3ème <3

——————————————-

MA COURSE

Bon j’attends jusqu’à 3h00 et des Bananes et hop ça y est c’est mon TOUR d’en découdre avec le froid, la neige et le verglas. Je me suis arraché sur le tronçon, appui fuyant, des glissades, une chute en mode câlin, Je ME SUIS ARRACHé la Gueule sur mon relais 2 St CAt à Souc en 2h25. Une fois arrivé je me pose, en faisant la pause syndicale et LA je commence à trembler en attendant Roseline, on me passe sac de couchage, couverture de survie, couette, PUTA je tremble encore je suis trempé de ouf. PAs de change vu que je devais pas rester là. 2h de galère en vu sauf que… Attend une bénévole passe par là. Elle m’a litérallement sauver le cul. Sinon je ne repartais pas pour faire le RElais 3 sensé sauver la team de tif Anto et Roro.

Comme prévu je repars vers 7h30 Rosie arrive et je repars avec Anthony de Soucieu. J’appelle La Marine pour pouvoir repartir avec elle mais malheureusement elle ne continuera pas avec nous. BRavo à elle car cette Sainté là était épique.

Bon après, un final Tranquille mon rallie cette ligne d’arrivé. J’aurais vu 44km de cette belle course. Encore Merci à toute la team MizunoRelayCup, ainsi que Pierre de Mizuno et sa collègue de nous avoir accueillit que chouchouté.

——————————–

LA RECUP

Apres être passé chez Osteoyoga et au Pilates me voilà à la CRYO

Nous y voilà, après la Saintélyon, que ce soit sur 72km, 44km ou 22km, le corps a besoin de se régénérer. Il a fait froid, nous avons couru de nuit et dans la neige, le corps a donc été mis à rude épreuve. Il va donc falloir trouver une solutions et pourquoi pas la cryo ?

Il faut trouver LE bon centre de cryo : pas facile facile vu le nombre d’enseignes qui fleurissent un peu partout en ce moment. Je tombe par hasard sur le site de Cryo78, cabinet de médecin en banlieue qui propose des séances beaucoup moins chères que sur Paris. Aller hop c’est parti pour la récup…

Rendez-vous est pris un soir, je me présente, et oui effectivement c’est un cabinet de médecin, un généraliste et un ostéo du sport, premier bon point pour moi. On me présente la cryo et on m’explique comment cela va se passer. Forcément, la course à pied arrive très vite sur le tapis, je découvre qu’ils sont tous les deux traileurs et qu’ils font des ultras, oulalalala je pense qu’ils savent très très bien ce qu’ils font et de quoi ils parlent. Je suis rassurée de ouf.

L’ambiance est familiale, même pour une première fois j’ai l’impression que c’est un pote qui me reçoit chez lui pour me faire tester la dernière innovation récup. On rigole, on rigole mais arrive le passage du questionnaire médical. Encore ici, très sérieux.

Il est temps de rentrer dans cette grosse machine… Vous pouvez choisir la température à laquelle vous voulez descendre, ils conseillent 120° pour une première fois. Après libre à vous de ne faire que 90° ou au contraire tout de suite 140°. La séance dure 3mn, et vous ne voyez pas le temps passer, avec votre pette tête qui sort du caisson, vous continuez à discuter de course à pieds, des différentes courses, on vous donne des conseils…

Après s’être littéralement gelé pendant 3 mn, sortie du caisson et 1er effet kiss cool, les jambes semblent légères et cotonneuses. Les courbatures sont endormies. Pour la récup, les effets sont quasi immédiats et plus vous venez rapidement après votre grosse séance plus les effets sont flagrants.

 

La première impression en sortant se confirme, j’ai mieux dormi, les jambes sont biens, légères et je pourrai aller courir de suite. Les effets se poursuivre depuis.

Bien évidemment, certaines personnes auront besoin de plusieurs séances pour retrouver toutes leur forme. La cryo n’est pas LE remède miracle à tous vos maux. Pour une blessure, elle vous aidera à guérir en complément du traitement médicale mais jamais elle ne vous guérira toute seule.

Pour ce qui est du centre de cryo, il en ouvre un peu partout mais je vous conseille fortement de bien vous renseigner, il n’y a pas encore de législation dans ce domaine, ce qui fait que n’importe qui sachant lire un mode d’emploi peu acheter et un caisson et ouvrir son centre de cryo. A cryo78, ils sont restés avec moi tout le long de la séance afin de réagir s’il y avait eu le moindre problème.

Ici on valide donc la cryo pour la recup après une grosse course ou alors lors de vos préparations pour vos objectifs. Elle permettra à votre corps de mieux récupérer et d’éviter les blessures. Mais je répète, elle ne remplacera jamais le traitement médical d’une blessure.

A bientôt pour d’autres aventures 😀 La Prochaine la Corrida de Noel 


Suivez-moi sur
Strava