ilesttempsdemaigrir

Tout le monde peut y arriver Camille du blog ilesttempsdemaigrir, Elle a perdu 30 kg, je suis vraiment fier d’elle et vous serez fier de vous si vous vous y mettez maintenant ! C’est un bel exemple de réussite !

Bonjour Camille,

Bonjour Yoann,

Peux tu te présenter ?

Je suis Camille, j’ai bientôt 24 ans, je suis une bretonne vivant à Paris mais surtout une ex-obèse devenu amoureuse du sport et de l’alimentation équilibrée

Que fais tu dans la vie ?

Je suis assistante commerciale dans le milieu nautisme

Est ce que tu faisais du sport avant ta prise de kilos ?

Je faisais beaucoup de  voile, je m’entrainais plusieurs fois par semaine. Je faisais également beaucoup de natation mais pour tout ce qui est sport type endurance, sports collectifs, je fuyais et trouvais toujours une excuse pour ne pas aller au cours d’EPS à l’école.

Que s’est il passé ?

Suite à des problèmes de genoux, j’ai du ralentir la voile et pour finir arrêter. J’ai continué à manger comme si je faisais encore du sport, et c’est le genre de chose que la balance ne pardonne pas !

 Comment tu te voyais avant ?

Je me voyais avec des formes, si les gens me critiquaient, je me disais simplement qu’ils étaient bêtes et méchants, qu’une personne ne se juge pas sur son physique. Que si je suis comme ça c’est parce que je ne suis pas faite pour être mince. Une multitude d’excuses pour fuir mon problème de poids. Dans les magasins la taille 44/46 est souvent déserte en rayon dans les grandes enseignes, pour moi ce n’était pas normal car j’avais lu dans x magazine que la taille des vêtements en moyenne d’une femme était le 42/44.

Est ce que le poids max que t’avais était du à ton alimentation ? au stress ? à un accident quelconque ?

Alors que j’entamais mon troisième mois de FAC de droit, j’ai été victime d’un accident de la voie publique en me rendant en cours. J’ai commencé à traverser sur un passage piétons, une voiture arrivait un peu vite et n’a pas eu le temps de freiner. J’ai eu de multiples contusions mais surtout le genou droit en compote. J’ai été 7 mois en béquille, je ne me rendais plus à la FAC car terrorisé à l’idée que l’accident se répète. Je restais enfermée chez moi à manger des fast food 4 fois par semaine.

J’ai déménagé sur Paris pour des raisons sentimentales, mais à contre cœur. Arrivé dans la capitale, j’ai du me faire opérer du deuxième genou. En arrêt de travail, je restais toute la journée dans mon lit à grignoter tout ce qui était dans les placards. Le soir, je mangeais soit un gros menu japonais soit un fast food.

La sédentarité et la mauvaise alimentation m’ont fait prendre énormément de poids.

Quand as tu pris la décision de maigrir ?

Je suis restée deux ans dans ma routine précédente. Puis lors de mes écrits de BTS je me suis rendue compte que je ne rentrais plus dans mon tailleur taille 44, que ma robe XL me boudinait. A la fin des examens, en rentrant à la maison, j’ai ressorti la balance que j’avais caché au fond du placard. Verdict 1m65 pour 87kg, je regarde alors mon IMC : Obésité. J’ai pleuré, je me suis dit que ce n’était pas possible à mon âge. J’ai pris mes baskets et mon copain et j’ai dit « on y  va, on  va courir tout de suite, ne me pose pas de questions, suis moi. »

Je me suis dit haut et fort qu’il était temps de maigrir, pour moi, pour ma santé et pour mon avenir.

Est ce que ton instagram et ton blog ont commencé en même temps ?

J’ai débuté mon instagram en même temps que mon aventure, pour garder une motivation quotidienne et bénéficier du soutien d’une communauté très active. Mon blog est arrivé bien plus tard, je l’ai créé pour répondre aux diverses questions régulières que l’on me posait.

Pourquoi as tu décider de partager tes efforts et résultats ? Dans quel but ?

A la base c’était pour ne pas craquer, pour voir que si les autres pouvaient le faire, je pouvais le faire également. Au fur et à mesure des posts sur instagram j’ai montré à mon tour que si j’ai réussi tout le monde peut le faire. Souvent lorsque l’on est en surpoids ou obésité on refuse de l’aide extérieure, on veut le faire nous-même, et instagram permet de s’identifier à des personnes dans le même cas que nous.

Je montre aussi mes faiblesses, mes déceptions, pour prouver que tout n’est pas parfait, que des fois on peut se relâcher, mais qu’il faut savoir remettre un pied devant l’autre et aller de l’avant pour continuer notre parcours.

Comment as tu trouver la volonté de réussir ?

Cette volonté vient de mon caractère. Essuyer régulièrement des moqueries, des remarques, des regards rend plus fort. Dès que j’étais prête à baisser les bras, je me disais que ce n’est pas possible de tout foutre en l’air car je suis faible. Au début, même avec 5kg perdus (30kg était mon objectif final), je me disais que je ne pouvais pas tout arrêter, que je voyais déjà le résultat et que je devenais fier de moi.

Même si on le fait pour nous, la volonté vient aussi de montrer aux autres qui n’ont pas cru en nous, qu’on est là, debout et capable de le faire.

Bravo Camille ! Tu es un exemple à suivre !

Bravo Camille ! Tu es un exemple à suivre !

Maintenant que tu as un poids normal, quels sont tes objectifs ? Fais tu du sport ? Si oui quoi ? Quand ? Comment ? Avec qui ?

Mon objectif est de maintenir mon poids et transmettre ma motivation au plus grand nombre. Je continue la course à pied et je me suis mise au fitness. Ca me permet de m’affiner en devant musclé.

Je cours 2 à 3 fois par semaine, et je fais mon fitness soit à la maison ou soit à la salle à raison de 3 / 4 fois par semaine également.

Pour la course je le fais comme je le sens, j’essaye de courir selon mes sensations et mes genoux traumatisés. J’intègre toujours une sortie un peu plus longue le week-end pour travailler le cardio.

Pour le fitness, je suis le training guide de David Costa qui permet de travailler tout le corps de façon harmonieuse.

Le fitness je le fais seule, la course à pied également. J’avais commencé dans un groupe de runners, mais je l’ai quitté. Ma sortie longue du weekend, je la fait avec mon copain.

As-tu des conseils pour des gens qui voudrait s’y mettre comme toi ?

Oui, il faut y croire. Si ils croient en eux-même alors ils pourront déplacer des montagnes. C’est accessible, tout le monde peut le faire, il faut accepter de se mettre au sport et de mieux s’alimenter, mais le résultat est tellement énorme que ça en vaut le coût.

J’anime sur Paris à partir du 28 septembre 3 sessions de course à pied pour débutant RDV sur : 

http://www.lesrendezvousdelaforme.com

Une session le lundi à 19h à Charlety
Deux sessions le samedi de 9h à 11h à parc du Luxembourg