Articles

gainée

Histoire Gainée ou Presque, accident de la vie, coup d’arrêt

Comment suis je devenu éducateur sportif et Gainé !

C’est mon Histoire et mon présent.

Je me présente, je m’appelle Yoann Rousseau, alias l’électron libre à l’époque et désormais LapinGainé.

L’histoire commence en Octobre 2012.

J’ai 31 ans aujourd’hui et environ 16 ans de sport dans les jambes sans compter les périodes d’arrêt dû aux blessures multiples, factures poignet et doigt, entorse cheville, etc…

Pour résumer, j’ai commencé le sport au collège avec le Triathlon voir même avant quand j’habitais à Meaux où je suis né d’ailleurs. J’en ai fait pendant 5, 6 ans au club d’issy. Ma spécialité était la course à pied plus particulièrement le duathlon. J’ai même réussit à l’époque à être champion départemental de duathlon ! Ma seule Coupe en individuel 😀 ! J’ai Arrêté la course à pied à cette époque

J’ai fait un peu de foot, un peu d’athlétisme, de breakdance chez Ultimatum School, d’escalade à clamart. En loisir, j’ai fait du patin à roulette puis du roller. J’ai développé la partie roller en participant quatre/cinq fois aux 24h du Mans Roller. Deux fois en équipe de 10, une fois en équipe de 5 et une fois en duo, où j’ai eu mon meilleur classement avec mon pote Meidi, 9ème derrière la team Paris Roller en DUO. Je me sentais bien, j’étais pas trop mal niveau condition physique. Enfin, je le croyais…

Malheureusement, en septembre 2012 coup d’arrêt

Chute à MOTO en passant le permis la honte ! Léger pas de casse. Par contre douleur à l’épaule et à la cheville. Le carter de la moto m’a écrasé la jambe. J’ai pleuré de l’intérieur.

Comme tout le monde, j’ai pris du poids. Mon taux de masse grasse était important presque 20… 🙁 Sachant que je fais 1m69, les 72 kg étaient de trop, surtout quand ils sont répartis dans les fesses et le bide. L’alcool… J’ai mis du 40 limite 42 alors que je faisais du 36. Aie Aie, ça pique !

J’ai fait plusieurs erreurs. La première, je me suis mal soigné. La deuxième, j’ai repris le sport trop tôt et intensément. La sur-blessure m’a achevé… Surtout quand on a une blessure à la cheville et qu’on souhaite faire du futsal. Malheureusement, cela n’a pas fait bon ménage très longtemps.

Prise de conscience. J’arrête tout… Je vous assure que je me suis senti très mal tout d’un coup ! ! !

En octobre 2013, je m’essaie au Breakdance à l’école Ultimatum School de Cachan. Une discipline pratiquée plus jeune. J’ai dû tirer un trait dessus du fait de ma fragilité malheureusement. 🙁

En même temps, j’avais commencé le Pilates avec Rébecca Convenant. Je voulais comprendre fonctionnement de mon corps.  J’ai découvert par la même occastion le  programme de « renforcement » CTS de Christophe Carrio. J’ai lu son livre intitulé « le corps sans douleurs », son best-seller.

http://www.christophe-carrio.com/

Rébecca me démontre que ma ceinture abdominale est fragile, non gainée alors que je me croyais bon là-dessus. Mince, je dois tout réapprendre du coup. Du vocabulaire inconnu jusqu’alors, fait son apparition dans mon quotidien. Bassin neutre, transverse, creux poplité, périnée, psoas, muscle fléchisseur,… Pas facile d’ingurgiter tout ça !

Ma situation financière n’étant pas au beau fixe, je décide de faire des trucs sur le net. Je m’inscris donc sur deux plateformes Fysiki et Freeletics. Je me développe doucement afin de revenir dans la course du sportif moyen. La méthode de ses deux plateformes, faire du renforcement musculaire sans matériel et au poids de corps. On est en décembre 2013.

En cherchant des infos sur la nutrition, pour réduire mon poids et me tracer un physique d’athlète, je découvre, le blog Formeattitude de Cédric Anicette.

http://www.formeattitude.fr/

J’entends parler pour la première du Paléo. Je commence à pratiquer ce mode de nutrition et là… Tatata !!!!, ça marche, je retrouve les tablettes de mes 17 ans. J’ai plus qu’un rictus, la banane. THE HAPPY FACE OF MIA !

Je m’inscris sur une autre plateforme pour progresser encore et encore, Salto Arrière de Roman Paillet. Ce dernier prône le mouvement et propose des éducatifs d’accrobatie tels que la planche, trépier, L-sit, etc…

En grandissant physiquement, je me rends compte que le breakdance est trop violent pour mon corps, je passe à la danse debout, la dancehall, le hip hop avec le groupe « REDUP » On est en mars 2014.

Par l’intermédiaire d’une artiste « Safia », je rencontre « Breakballplayer« , un bboy très intéressant qui revient de blessures. Avec lui, je découvre la Préparation Physique Générale alias PPG sans douleurs. Magnifique d’ailleurs. J’apprends l’envolé en 2 heures alors que je croyais connaître ce mouvement. Je le redécouvre avec les bons placements, pour éviter les accidents. Merci M. !!!! Il me fait découvrir, l’équilibre avec placement. Mon coach « Breakballplayer » m’envoie me former avec Kim Langlet au cirque de Nanterre, une référence. Woua ! Je me suis pris une gifle. Souplesse, PPG, etc.. Deux jours intensifs mais instructifs. On est en juin 2014.

Je m’inscris sur une nouvelle plateforme Jogg.in. Je me remets à la course à pied et comme ça je pourrais proposer des sessions de renforcement musculaire. Elles ont lieu mardi et le jeudi à la Cité Universitaire à Paris. J’ai un partenariat avec Bio c Bon pour des sessions de course à pied tous les dimanches. Grâce à ces sessions, je progresse doucement mais sûrement.

Je contacte la référence du CTS , Carrio Training System en Ile-de-France, en la personne de Thomas Mahieu de actifcoaching. Je viens de commencer le partenariat formation avec lui. J’ai hâte. On est fin Août 2014.

Ça y est, c’est la rentré septembre 2014. Je continue le partenariat avec Bio c’Bon avec une session dominicale. Elle fait du bien au moral celle-là. Courir avec du monde de tous niveaux, donner des conseils, motiver les troupes, je ne m’en lasse pas.
Nouvelle discipline cette année, le Bikram Yoga. Le yoga haute température. 2 kg d’eau perdu après chaque session. J’ai souffert car je manque de souplesse. Par contre, en sortant tu te sens léger, léger. Merci Fab !!!

On est mi-septembre. Avec un peu d’incertitudes et quelques doutes, je me décide à aller voir,  une connaissance d’enfance chiropracteur François Boyer. Le même jour, je vois aussi la podologue Cécile Bessou qu’on m’a conseillé. Je me suis dit que si je voulais progresser, il fallait tout essayer. La santé, ce n’est pas le plus important ? Moi, je réponds que oui. Le bilan, c’est qu’il me faut des semelles. Céline pense que ça pourrait me soulager. François quant à lui à agir en ajustant mon ossature et certains de mes muscles. Il m’a libéré l’épaule et le poignet. J’ai presque plus mal !!! Youhhou… Mes peurs étaient peut-être infondées. Je dois les revoir pour poursuivre la rééducation.

1623718_10204974124695403_2791591065772976608_n

Semelle podo Cécile Bessou et skechers go run rider

J’ai fait ma dernière séance de Bikram en mode découverte. Je vais aller essayer un autre centre plus près de chez moi. Peut-être Raspail !

On est fin septembre, je teste les nouvelles semelles de ma podologue. On va laisser la biomécanique faire son travail.

Bon, quand il fait humide, j’ai mal…

Ça y est, c’est l’automne, on est en octobre, feuille tombe de partout. Attention aux glissades. Je suis blessé comme les arbres je permets mes feuilles mais pas ma motivation. AU REPOS ! Je mets de côté les 20km de Paris. Par contre, j’irais au défi run -> http://www.fitchallengeassu2000.com/concept/

Bon, le mois d’octobre s’achève, c’est le temps pour nous de nous couvrir, de préparer les cures de vitamines ou de devenir fainéant par exemple. Me concernant, je prépare le printemps et deux trois courses hivernales. La Corrida d’Issy-les-Mouineaux en décembre et la course d’orientation Joëlette fin novembre.

Sinon, je continue à me former sur le cross training système « CTS » afin d’améliorer ma pédagogie. J’ai commencé le focus T25 de Shaun T. En gros, c’est 25 min intensive de cardio. C’est une création des US. Je me suis rendu compte qu’il fallait un vrai temps de récupération.
J’ai donc proposé un module recup avec balle de tennis. Les séances durent 1h30 ou lieu d’1h au Stade Charlety le mardi et le jeudi. J’ai acheté des vêtements chauds, haut de compression Kalenji pour coureur. Ah oui, j’allais oublier ! Ma cheville m’a laissé tranquille…

J’ai fait le DéfiRun à Vincennes. La version 10 km. J’ai fait le boulot car j’ai fini la course. Je me suis rendu compte qu’il fallait avoir une bonne préparation physique. Je suis en train de faire la synthèse de ce que j’ai vu et ce que j’ai ressenti. Je vais vous partager dans un article dédié aux courses qui pourraient ressembler. Je pense qu’on peut se conditionner musculairement pour être au top dans ce genre de course.

Défi à l’aube

PS : Pour ceux qui voulaient, On proposait deux sessions de renforcement musculaire avec le groupe facebook chapoté par Aylin.

Les deux sessions avaient deux approches distinctes. La corde à sauté héhé dédié au cardio et à la synchronisation. Le circuit training camp est basé sur plusieurs ateliers contenant des exercices ciblé, mobilité, mobilisation articulaire, gainage, proprioception, postural, etc… En octobre, on a mélangé tout car le niveau augmentation. Et surtout, il faisait froid, pas le choix que de rester en mouvement.

Je prône le sport progressif et surtout sans douleurs encore aujourd’hui. Christophe Carrio fait pareil.

JANVIER 2015 PREMIER 10 km, je renoue avec mes sensations d’antant

On est en février 2015, j’ai repris la course à pied, le breakdance, le Crossfit au « Poids De Corps », le Crosstraining et le Streetworkout.

Pour la course à pied, j’ai trois courses à mon actif, Les 10km du 8ème avec un record personnel en moins de 45 min, 44.51 pour être précis. Les deux autres, Malakoff et le 8ème étaient dédiées à l’accompagnement d’ami(e)s comme Sandrine en « 53.50 » ou Cléclia en  « 52 » ou encore Stéfania la Brutasse. Elles ont battues leur record perso ! Je suis fier !

Côté breakdance, je travaille la coupole et la remontée ninja « kickup ».

Côté Crossfit/Streetworkout, le muscle up est toujours d’actualité !


On est en Août 2015 une histoire de muscles

Comme promis, je fais un bilan tous les 3/4 mois comme ça mon petit journal intime sportif s’agrandit un peu plus.

Ça y est je fais des muscles up, 5 d’affilé maintenant wouhou !!! C’est l’exercice de base du streetworkout. Ça progresse doucement mais surement ! Le travail régulier paye c’est indéniable.

Session avec la Team NXC

Session avec la Team NXC

Comme j’adore faire des animations, je me suis dit : « pourquoi pas être ambassadeur de marque ». J’ai eu la chance de pouvoir mettre en place les sessions PARIS de la GirlsRun by TopChrono d’Avril à Juin soir 6 sessions en tout. Les sessions sont un mélange de renforcement musculaire, d’exercices au poids du corps et de course à pied. Tous les niveaux sont représentés de la débutante à l’expérimentée. Merci à Elan Nature par 2 fois, Pause PoudréeSimAlti, Mamabali et Calma pour toi de nous avoir accueilli.

.2ff1ab7a75822a2f211f10f8f664fb7bb5877566

SDC11101

Devant Pause Poudree session #3

J’ai vécu l’une des formations les plus instructives avec Christophe Carrio, Merci Adrien 

11201139_10203845318714136_4478571647511015704_o

Chez Fight Form à Sarrebourg

J’ai rencontré pleins de nouvelles personnes qui vont contribuer de près ou de loin à mon projet, la team InstaRunFrance par exemple avec des Grég, Laurianne, Kévin, Sara, Clélia.

La Team InstaRunFrance

La Team InstaRunFrance

J’ai battu mon Record sur 10 km, à la détermination malgré une tendinite plantaire. Un 40.48 sec !

10k L'équipe de Châtelet à République

10k L’équipe de Châtelet à République 2015

Malheureusement côté blessures, ce n’était pas top mais je continue de m’entraîner avec soin, niveau posture et tout.

En 2016, dans les bouquins.

CQP en poche, mes débuts de professionnel de santé

En 2017, on a écrit l’histoire ensemble.

Année de Trail. Année UltraTRail, Année Marathon, Année Pilates et Yoga, Année du « je cours en short« , ça m’a valu un 38’20 sur l’Odyssea et un 18’53 sur le 5k de villejuif !

 EN 2018…

gainée

pierrefonds

Le Challenge Trail de l’Oise commence par Pierrefonds

Hey les traileurs Gainés,

Je suis de retour sur le blog en 2018 avec pas de retard côté CR de course j’espère le rattraper avant la fin 2018 :D. On verra Hein ! Ah oui info importante cette année j’ai une coach pour le TRAIL hihi c’est trop bien je vais pouvoir progresser. Elle s’appelle Aurélia Truel pour ceux qui connaissent les machines Françaises.

Bref,  je fais du trail et toi ? t’en es où ? Objectif cette année ? Comme je le disais j’ai prévu un 24h et un Ultra des familles. LE MERCANTOUR 90 que je devrais faire avec Alex si tout va bien

Pierrefonds les loulous :

  • c’est bien organisé
  • c’est joli : départ du château la classe
  • c’est 2 courses : un 12.8 & un 26k, à la base c’était 24 😀 😀
  • c’est une belle ambiance
  • un bon speaker
  • des bénévoles gentils & gentilles
  • des traileurs sympas à souhait
  • et du niveau j’étais étonné

Bon bon Je vous raconte

La veille je mets mon réveil 6h07 pour le RDV sur lendemain.

Mes yeux s’offrent, je suis dans le gaz comme jaja, il est 6h37 heuuuu je suis dans la merde. Je dois être à 7h30 à la Garenne Colombes. Arno mon covoit va m’attendre. Heureusement, j’ai dormi avec mes daichis 😀 je me sors le doigt avec la vitesse de buzz et j’oublie de faire le popo. Pas grave je galope. J’arrive à la gare de Rosa, le train n’est pas annoncé j’ai bien fait de courir. Je m’inserts dedans tel un guépard. Arrivé à Haussmann je grimpe en 4ème vitesse toutes les marches et paf l’objectif de la Garmin claque une vibration des familles indiquant mon niveau stairs warrior. PS : Je fais tous les marches que je peux sauf celles de mon immeuble ou les jeunes et moins jeunes de mon quartier ont décidé d’en faire un squat dégouttant. Bref passons. J’arrive au panneau d’infovoyageur et là c’est le DRAME pas de train pour la Garenne Colombe avant 7h25 alors que j’ai rdv à 7h30. J’analyse le panneau et que y connais bien les lignes vu que je bosse la SNCF je te tente un go to la Défense puis TRam. Départ 7h05 j’arrive à la Déf à 7h19, il me reste 11 min. Je regarde un tram me passer sous le nez. Dès lors je sais que je dois me mettre au Galop. Plus que 10 min. J’active le Google maps et je me cale à 5’30 6 au kil. Je passe le pont je m’apprete à tourner et là j’entends un Yoannnnnn. Bah c’est Arnaud dans son gamos bleu. Pas fatigué pour un sous on discutaille tout le trajet.

Arrivée sur place le Pascal nous attend avec les dossards. On dit bonjour à toutes la team Freerunners et Run Eco Team Paris puis gogo vers le départ. Oulallala il est beau le château. Je sors le tel pour immortaliser le moment en vidéo

Départ 26k en bas du château de Pierrefonds

CR Jessy La Pensive machine à ses heures, reporter sur le 26k

Un départ bien sympathique sur le parvis du château de Pierrefonds, on y voit les copains inscrits sur le 26 mais aussi sur le 13 km, pour entrer direct dans le vif du sujet, une méga côte comme on les aime.
Très vite, mon binôme Alexandra et moi-même, nous nous faisons rattraper par les copains SWAT partis sur le 13 km (Damien et Anthony, de vraies fusées). Ils ne manquent pas de nous encourager comme il se doit au passage !
Le parcours est vraiment top et… extrêmement boueux. La météo des jours précédents a rendu le terrain bien gras. Mes jolies Brooks toute rose et presque fraîches ne le sont pas restées longtemps !
Initialement annoncé à 24 km ce sera finalement 26 km parcourus pour le Trail de Pierrefonds, dans la joie et la bonne humeur LoL. On poussera même jusqu’à sprinter les quelques mètres qui nous séparent de cette ligne d’arrivée tant attendue.
Merci à tous les bénévoles pour vos sourires et encouragements. Le petit bonus, le ravito à la moitié de la course pour reprendre des forces… indispensable 😀
Une course que nous avons vraiment appréciée malgré les difficultés rencontrées. On reviendra assurément !
T’es qui toi ?
Je suis Jessy et je fais partie à la base d’une team de courses à obstacles dans le 93 : Les SWAT.
Nos valeurs ? « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! »
Je démarre donc ma saison 2018 sur une touche de nouveauté : le trail, qui sera mon cheval de Troie pour cette année 😀
Je cours depuis 5 ans vraiment. 26 courses à mon actif pour 2017 (10 courses à obstacles, 14 courses sur route et 2 trails)
Ma course la plus longue ? Le marathon de paris 2017, finisher en 5 h 12 OMG) Ojectif 2018, le Trail des Passerelles 😀
Je vais mourir MDR si j’en viens à bout
En quoi la course à pied Trail a changé ton quotidien ?
Courir me permet de rester sereine au quotidien. J’aime la nature et me retrouver avec moi même parfois pour réfléchir, parfois pour décompresser mais toujours pour me sentir vivante et bien dans mon corps
C’est ce qui m’a permis de me lancer des défis à moi même et d’oser des choses que je n’aurai jamais faites avant
Donc t’es plus compétente ?
Je suis plus avisée qu’avant. Je sais combien il est important de bien s’échauffer et de faire des gammes avant de travailler du fractionné.
Je comprends enfin ce qu’est la VMA et la VO2 max🤪
Tout un panel de nouveaux termes qui me sont plus familiers
Et très très important : « restez gainé » 😉
Ça c’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde mdr
Le renforcement musculaire est au moins tout aussi important que le travail d’allure ou d’endurance
Départ du 13k
Je me suis un peu arraché on teste l’entrainement by Aurélia Truel !

<

Le CR Vidéo avec Amélie la 1ère du court, elle m’a mis la fessée héhé

 

JE vous dis à très vite les Gainés

Rdv tous les dimanches en LIVE TRaining dans le programme FitBODYWORKout et pour le JT sur ma page FACE TO FACE à 19h

trail à la réunion

Un petit trail à la Réunion

Hello les gainés,

Je sais que tout le monde est en vacances, moi je viens de revenir sur Paris, j’espère que vous profitez à fond et que vous êtes gainés là où vous êtes.

Perso, j’ai toujours rêvé de faire un trail à la Réunion. Y’a toujours un trail sous la main pour continuer à kiffer quelque soit l’endroit où tu vas. C’est ça qui est bon.

Pourquoi je suis allé à la réunion ?

  1. Ma copine est réunionnaise
  2. J’ai promis au couple CLAIN les ultratraileurs d’amour de venir faire le Piton des Neiges avec eux et la rando escalade des trois Salazes
  3.  Mon amie Lydie est venue habiter ici il y a un an = la petite interview de la semaine
  4. C’était un rêve de gosse
  5. Je voulais me frotter aux montagnes locales
  6. J’adore les volcans donc j’ai été servi vu qu’il a pété pendant que j’étais en vacances là bas

T’es prêt ?

Bon, je n’ai pas fait que ça même si j’aurai pu, tellement il y a à faire sur place. Entre la randonnée avec ou sans bivouac, l’escalade, le canyoning, le parapente et tout le reste

Je remercie Chris pour ce kiffe gainé, vous pouvez réserver un vol sur https://www.airlagon-parapente.fr

Il y a au moins une course par semaine voir plus dans cette île magique où tu peux faire un 0 à 3000 si ça te chauffe. RDV sur sportPRO.re. Je trouve ça dingue. Il y a même un col hors catégorie sur cette île comme en Métropole.

Pour ceux qui aiment les volcans et les coulées de lave, vous allez être servi c’est magnifique. Même si les lignes de bus sont mieux qu’en Guadeloupe, où je suis partie faire la transka au mois de juillet, prenez une voiture. Ce sera plus pratique, je pense. Nous, on a opté pour ça ! Réservez là à l’avance car c’est assez chère, idem pour le billet d’avion

Trail de la rivière des Galets 

De belles rencontres dont Une très belle rencontre. 39k de kiffe avec 1600 de dénivelé env

trail à la réunion

Matos classique que vous connaissez déjà :

  • SLab 12L Tshirt AR
  • Cuissard Adidas Real de Madrid :D,
  • J’étais en mizuno Mujin 2 cette fois avec les chaussettes injinji habituelles
  • 3 fioles de flotte dont une camelbak, je voulais l’essayer, je le préfère au Salomon, plus solide et tu peux le fermer.
    Par contre toujours aussi cher le truc 22 balles
  • côté bouffe juste des barres de céréales classiques

Comme je le disais je n’ai pas fait que ça 

On a fait une petite sortie de 6h pour aller faire notre 3000 m, le fameux Piton des Neiges : « sans neige »

trail à la réunion

Je vous raconte :

Avec Noémie on a dormi la veille chez les Clain. Super accueil des amours, on a mangé local, produits de saison et un petit rhum, la totale. J’ai hâte qu’ils montent une maison d’hôte ou un Gîte, je ne sais plus sous quelle forme ça sera. Bref on va se coucher tôt car le reveil va piquer sinon. Dodo vers 22h pour attaquer la journée vers 4h si je me souviens bien. Petit déj qui va bien, on finalise les sacs et gogogo gadget au 4×4. On  en a pour 1h30/2h de route. On va dans le cirque de Cilaos qui sera le point de départ de notre rando vers le Piton des neiges. Une fois arrivé on s’habille chaudement car il fait – de 10 degré si je me souviens bien et là haut le vent en mode vénère. On est parti pour 3h/3h30 de grimpette.

Premier truc qui me frappe, c’est le sentier ! Des marches, des marches, des marches et des marches qui te charcutent le cuissot c’est ça que c’est bon. On aura ça jusqu’au refuge, ensuite ce sera « galets » appellation de la roche locale :D. Les expressions locales sont trop marrantes parfois, j’ai bien ri. C’est pas bien !!! Sinon, sinon, après le refuge on attaque la dernière montée qui va durer 1h/ 1h15 on est calé au rythme de Nono. Une fois arrivés en haut, au somment quoi, on s’en prend plein les yeux et la tronche car le vent souffle à foison. On fait quelques photos, on mange bien à l’abri, que des rotondes de cailloux montées par les gens, qui te cachent tant bien que mal du vent. Même habillé comme je l’étais j’avais froid. Une vrai frileuse le mec. Je me mange mon sandwich sardine/dakatine, Miam.

D’ailleurs là bas j’ai mangé tellement de pain que j’ai du gras du bide maintenant, c’est abusé ! Avec le Rhum c’est la cata :(. Mini bouée en ce moment… C’est défaite intergalactique ! Passons. Une fois sustenté on redescend avec Nono par le même chemin et les Clain eux embrayent sur le training comme des machines sorties d’une autre galaxie. Ce couple est vraiment sur autre planète. Avec Nono, on se met à rêver d’être aussi forts <3 <3 <3. Bon, ce n’est pas pour demain, y’a du boulot. Et pour l’instant, on n’a pas très envie de se la coller. On a le temps vu qu’on a l’âge de leurs enfants. Une fois dans la descente, on s’est fait quelques accélérations pour faire chauffer les cuicuisses. Arrivés presque en bas on croise les Clain qui montaient pour nous rejoindre. Trop Cool. Je les kiffe.

On a fait une rando escalade magnifique :

Celle des 3 Salazes. Je n’ai pas trop les mots, c’était juste splendide. On en a pris plein les yeux. Un fois au sommet, on a vu sur le cirque de Cilaos et sur celui de Mafate que j’irai visiter quand je reviendrai l’année prochaine. Certainement sous forme de randonnée/bivouac d’ailleurs.

RAndo escalade des 3 salazes

Publié par Yoann Lapin Gainé sur vendredi 28 juillet 2017

Pour ceux qui suivent la chaine Youtube et l’émisison Connecte toi à ton Body :

Voici l’interview que j’ai effectuée. L’idée de cette interview était de parler d’énergie, de connexions aux éléments : la terre, l’eau, la lune, le soleil, dans la première partie. Dans la seconde on a parlé d’alimentation, de connexions aux être vivants, à ce que tu manges etc… Tu verras hein !

Bilan

Voilà ce que vous pouvez faire en plus d’un petit trail à la Réunion, je vous dis à bientôt  pour de nouvelles aventures. Normalement je dois aller à Courchevel avec des machines. Je sens que je vais pleurer 😀