trail

TRail DEs Chataignes : The Mud TRail l’un des plus durs d’IDF

le Mud Trail : Le Trail des châtaignes c’est la reprise 😉 

Lorène ma reporter de CHOC en CR ci-dessous

mud trail trail

Grâce (à cause de) Yoann j’ai pu participer au trail des châtaignes qui avait lieu à Argenteuil dimanche
12 novembre.

Plusieurs covoiturage se sont spontanément proposés pour nous y rendre alors j’ai sauté sur
l’occasion. Ça permet de sympathiser avec d’autres coureurs tout en respectant un tant soit peu
notre jolie planète. Bref, le RDV est fixé.Au passage, la contribution financière du covoit s’effectuera à la demande de Pascal pour une
association qui récolte des fonds « GUERIDUNCANCER » j’adoooore l’idée.

Pascal vient donc me chercher à 6h15 (aïe ça pique). Nous récupérons deux minettes sur le trajet et
nous voilà partis direction Argenteuil. Ça papotte de tout et de rien mais j’apprends surtout que le
Monsieur Pascal est un chouille plus lent que moi et que perso je suis en reprise des sorties longues
donc pas de chrono en vue. Je me propose donc de faire la course avec lui.

A l’arrivée au gymnase nous sommes dans les premiers donc la distribution des dossards est très
rapide et sans stress. On prend le temps de discuter avec les autres matinaux, nous changer,
« noker » nos petits petons et voir le gymnase se remplir peu à peu. L’organisation nous a prévenus :
le terrain sera gras.

Départ -30’, nous nous dirigeons dehors, en bas de la butte et ses quelques 350 marches (je n’ai pas
vérifié). Le coup de pistolet retenti et les plus téméraires se ruent dans les marches car il y a un défi
au sein de la course : le plus rapide en haut des marches remporte un lot (note à moi-même : ils sont
fous ces traileurs).

Pascal et moi restons au chaud dans le peloton, on ne sera pas les premiers alors autant ne pas les
gêner. C’est parti pour 16km avec 1000m de D+.
La première partie est déjà non roulante (et oui …. 1000m dur 16km tu le sens tout de suite) mais elle
est sèche du moins sur le sol car déjà nous nous couvrons en raison de la pluie. Je demeure à rythme
aisé afin que Pascal ne se mette pas dans le rouge de suite et l’attends en haut des côtes quand c’est
nécessaire.

Le chemin s’enfonce ensuite vers la forêt et là, c’est le début de la fin …. La boue est partout et en
abondance ! Mes Trabuco (asics) ne suffisent pas et je glisse à chaque pas. Ce sont parfois des
coulées que nous traversons. Un vrai bonheur !! les chutes s’enchaînent et je ne ferai pas
exceptions : 5 fois au total. Même Surya Bonali n’a pas fait mieux ! Aucune casse, Pascal et moi rions
de la situation. Lui, a sorti les Speedcross et les bâtons et il a eu raison. Les cordes destinées à nous
aider lors des côtes et descentes raides sont rendues extrêmement glissantes car pleines de boue.
Je continue de râler à chaque difficulté (je suis une fille et on dit que nous sommes des râleuses alors
j’assume) et en plus ça fait rire notre petit groupe alors je continue. Au fond de moi, j’avoue attendre
la fin du calvaire avec impatience car une sortie dans ces conditions je ne le souhaite à personne.
La montre indique 12km, la pluie s’est arrêtée. Le tracé nous laisse maintenant quelques
hectomètres par ci par là de terrain propice à de bonnes accélérations, alors j’en profite pour me
délier les jambes. Ça fait un bien fou aux jambes et à la tête.

À 14km, j’annonce à Pascal que j’accélère et le sème. 2km à bonne allure pour finir ce mud’trail. Je
passe la ligne d’arrivée en 50 e position féminine (environ). Contente de ce classement sur une sortie
effectuée sans forcer.

En attendant mon binôme lâchement abandonné, je me jette sur le ravito de fin qui est à l’image de
toute l’équipe de bénévoles : une tuerie !!! des barres, des fruits, des tucs, du chocolat et de petits
pains tout droit sortis des fourneaux. Cerise sur le gâteau : la bière à la châtaigne !!! Qui a dit que les
sportifs ne buvaient pas ? Qui a dit qu’une fille ça ne buvait pas ? Pfff

Retrouvez les aventures de Lorène

https://www.facebook.com/lorunDB/

Un Grand merci à Aurélien Collet pour cette orga, un bon kiffe pour de nombreux participants

A samedi sur la Saintélyon #mizunorelaycup